Fonds Cercle Saint-Romuald de Granby, ACJC


P006

Fonds Cercle Saint-Romuald de Granby, ACJC =  Association catholique de la jeunesse canadienne.

– 1922-1940. – 7 registres,  21 photographies, 5 brochures et 1 volume.

Histoire administrative :

C’est le 14 octobre 1921 que le curé R. T. Lamoureux, de la paroisse Notre-Dame de Granby, organise le Cercle Saint-Romuald, un groupe affilié à l’Association catholique de la jeunesse canadienne (ACJC), fondée par les abbés Groulx et Chartier en 1904 à Montréal. Le Cercle Saint-Romuald est rattaché à l’Union régionale de Saint-Hyacinthe (1916), au même titre que tous les cercles du diocèse. « Le but du Cercle Saint-Romuald, comme tous les autres cercles de l’A.C.J.C., est de former chez ses membres une intelligence éclairée, une volonté forte, un sens social, une âme vraiment apostolique, chrétienne en même temps que patriotique ». Les réunions sont l’occasion de discussions sur des sujets d’ordre religieux ou social. En présence de l’aumônier, les membres sont appelés à prendre position sur la participation des laïcs à la hiérarchie ecclésiastique, sur certains règlements municipaux, la pauvreté, l’emploi ou la marche à la guerre (1939-1945). «  Au cours de grands débats contradictoires, les membres du Cercle confrontent les tenants des options séparatiste et fédéraliste ; à l’occasion du centenaire de la Rébellion de 1837, ils mettent en question la légitimité de l’action des Patriotes.

Cercle St-Romuald de Granby

Laurio Racine (Fonds Cercle St-Romuald, SHHY)

Grâce à l’influence du Cercle Saint-Romuald, Dollard des Ormeaux, ressuscité par l’historien Lionel Groulx au début des années 1920, peut désormais prétendre au titre de héros national, et le 21 mai, avec ses parades, ses veillées d’armes et ses discours patriotiques, bousculer pour un temps le 24 juin dans le cour des Canadiens français. » De quelques membres lors de la fondation, le Cercle Saint-Romuald en rassemble 25 en 1936. Lorsqu’il cesse ses activités en 1940, ils ne sont plus que huit et l’ACJC est devenu caduque. Parmi les membres du Cercle Saint-Romuald, plusieurs se sont impliqués activement au sein de la société granbyenne, entre autres Laurio Racine et Henri Martin.

Sources : Procès-verbaux et Constitution et règlements du Cercle St-Romuald de Granby.

Mario Gendron, Histoire de Granby, Granby, Société d’histoire de la Haute-Yamaska, 2001, p. 195.

Historique de la conservation :

Henri Martin, dernier président du Cercle, conservait les documents chez lui depuis la dissolution.

Portée et contenu :

Le fonds se compose presque essentiellement des procès-verbaux du Cercle. Ces derniers se révèlent d’un grand intérêt par la qualité des comptes rendus des réunions et des conférenciers invités. Le fonds renferme également la Constitution et règlements du Cercle Saint-Romuald,  adoptés en 1928, et des photos des membres de 1926 et 1940. On y trouve aussi  quelques publications de l’ACJC : deux exemplaires du périodique Le Semeur , le Jubilé d’argent, 1904 – 1929, un questionnaire sur les oeuvres post-scolaires, 1930 – 1931, et un mémoire.

Source immédiate d’acquisition : Don de Henri Martin, en 1991

Bienvenue à la Société d’histoire de la Haute-Yamaska.

N'hésitez pas à nous transmettre vos commentaires et restez à jour en vous abonnant au flux RSS. RSS feed.

Notre page Facebook

S'abonner à l'infolettre

Catégories