Lancement du Guide du patrimoine bâti de la MRC de La Haute-Yamaska

par Johanne Rochon dans Architecture, Patrimoine | 4 commentaires

Vous pouvez, également, vous procurer le Guide à la Société d'histoire de la Haute-Yamaska, 135, rue Principale, Granby (édifice Palace) ou par la poste.

Le mercredi 20 mai avait lieu le lancement de notre dernière publication : le Guide du patrimoine bâti de la MRC de La Haute-Yamaska. Pour l’occasion, M. Pascal Russell, préfet de la MRC et maire de Waterloo, nous recevait à la Maison de la culture de sa ville, un très bel édifice patrimonial construit en 1870 qui, jadis, abrita une église universaliste, puis un temple maçonnique.

Plus de cinquante personnes nous ont fait l’honneur d’assister au lancement. En plus de Pascal Russell, on remarquait la présence des maires Raymond Loignon, de Roxton Pond, Paul Sarrasin, de Sainte-Cécile-de-Milton, René Beauregard, de Saint-Joachim, et André Pontbriand, de Shefford. Quant à Pascal Bonin, maire de Granby, il était représenté par le conseiller Pierre Breton. Parmi nos invités, soulignons également la présence de la directrice générale de la MRC de La Haute-Yamaska, Johanne Gaouette, et de deux représentants du député fédéral de Shefford, Réjean Genest.

Lancement du Guide du patrimoine bâti de la MRC de La Haute-Yamaska

Lancement du Guide du patrimoine bâti de la MRC de La Haute-Yamaska à la Maison de la culture de Waterloo (SHHY, photo Richard Paré)

Au cours de la soirée, le président de la SHHY, René Beaudin, a livré un vibrant hommage aux artisans du livre et remercié les diverses instances régionales qui ont contribué financièrement à sa réalisation : le Pacte rural du CLD Haute-Yamaska, la MRC de La Haute-Yamaska et la Ville de Granby. Pour ma part, à titre de directrice générale, je me suis permis de dresser un bref portrait du patrimoine régional et de ses beautés qui ne sont pas toujours reconnues à leur juste valeur. J’ai également parlé des dangers qui guettent cet héritage collectif et souligné l’importance d’agir avant que l’irrémédiable ne survienne. Par la suite, Maxime Gilbert, animateur de la soirée et administrateur de la SHHY, a fait une présentation de la version web du livre, accessible par notre site internet ou par un code QR.

René Beaudin, président de la Société d'histoire de la Haute-Yamaska (SHHY, photo Richard Paré)

René Beaudin, président de la Société d’histoire de la Haute-Yamaska (SHHY, photo Richard Paré)

Johanne Rochon, directrice générale (SHHY, photo Richard Paré)

Johanne Rochon, directrice générale (SHHY, photo Richard Paré)

Pascal Russell, préfet de la MRC de La Haute-Yamaska et maire de Waterloo

Pascal Russell, préfet de la MRC de La Haute-Yamaska et maire de Waterloo

 

Pour terminer, le maire Russell a souligné, entre autres sujets, le magnifique travail des nouveaux propriétaires du Manoir Maplewood de Waterloo, un édifice patrimonial dont il avait défendu la conservation voilà quelque temps, suscitant un vif débat au sein de la population. Magnifiquement restauré, le bâtiment est devenu un hôtel particulier.

Je me voudrais de passer sous silence la contribution du trio de musique traditionnelle Le vent des cantons, qui a diverti l’assistance d’agréable manière au cours de la soirée.

Le vent des cantons

Le vent des cantons

Nous vous invitons à vous procurer le Guide du patrimoine bâti de la MRC de La Haute-Yamaska, un livre de 150 pages abondamment illustré, au coût de 20 $, disponible à nos bureaux du 135, rue Principale (édifice Palace), à Granby, ou par la poste.

Bonne lecture !

Article de La Voix de l’Est

Article du Granby Express

 cartemrcQR

Étiquettes : , , , , , , , ,

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

  1. Luc R. Bouchard D.C. FICC

    Ave,

    Il est certain que je vais me procurer le Guide du Patrimoine bati de la MRC de la Haute Yamaska … moi qui aime énormément l’histoire de la région.

    Je vous souhaite beaucoup de vente …
    Chiroluke. Bouchard

  2. Pierre Potvin

    Bonjour

    Je suis très content d’apprendre que le manoir « maplewood » est sauvé,ma mère Françoise Fontaine de son nom fille y avait reçu son instruction par les bonnes sœurs dans les années 1930, elle en avait gardé un très bon souvenir,pour ma part j’avais travaillé très fort dans ma jeunesse pour sauver le bureau poste de Granby dans les années .70 ,mais le pic du démolisseur avait gagné :(((.

  3. Denise Forand

    C’est certain que je vais me procurer ce Guide . Ma famille parternel viennent de cette endroit.
    Merci.

  4. Nous avons ajouté deux exemplaires de l’ouvrage à la collection de la bibliothèque du Cégep de Granby. Comme les autres publications de la SHHY, ils seront utiles particulièrement aux étudiants en tourisme et en sciences humaines, intéressés par l’histoire régionale et le patrimoine architectural. D’ailleurs, à la session d’hiver, trois équipes ont complété des recherches sur cette question.

    Ce genre d’ouvrage est essentiel à l’édification et au maintien de notre mémoire collective. En ces temps de restrictions budgétaires (on vient de couper à notre bibliothèque les abonnements à la Voix de l’Est et à La Presse) on ne peut que saluer la contribution financière des partenaires régionaux (du Pacte rural, du CLD de la Haute-Yamaska et de la MRC de la Haute-Yamaska et la Ville de Granby) pour le soutien à la publication de cet ouvrage.

    Finalement, une publication comme celle-ci ne pourrait voir le jour sans une très grande érudition et une profonde connaissance de notre histoire régionale. En ce sens, la coordination de la publication est assurée par Johanne Rochon, directrice générale de la SHHY (qui a succédé avec brio à Richard Racine à la tête de l’organisme) et son équipe: Cecilia Capocchi (Directrice adjointe, qui a rédigé les descriptions architecturales de Granby), Chantal Lefebvre (qui avait réalisé de 2006 à 2012 les évaluations et les descriptions architecturales et l’enquête sur le terrain) et l’historien de terrain, véritable laboureur intellectuel, Mario Gendron qui a rédigé l’introduction, la mise en contexte et la rédaction historique.

Bienvenue à la Société d’histoire de la Haute-Yamaska.

N'hésitez pas à nous transmettre vos commentaires et restez à jour en vous abonnant au flux RSS. RSS feed.

Notre page Facebook

S'abonner à l'infolettre

Catégories