Saint-Joachim-de-Shefford

Saint-Joachim-de-Shefford

 

Première occupation permanente : 1818
Population 2014 : 1 270

 

Faits de collines et de vallons, enjolivés de chemins de terre où l’on découvre, çà et là, des fermes pittoresques, les paysages de Saint-Joachim sont dignes des plus belles cartes postales. Municipalité rurale où la structure urbaine est réduite à sa plus simple expression, son patrimoine témoigne tout de même de façon pertinente de la vie d’autrefois. Dans le village même, l’église et le presbytère catholiques évoquent les origines canadiennes-françaises du lieu, tandis qu’à travers les rangs, ce sont les Irlandais, premiers occupants, qui ont laissé leur empreinte. À North Shefford, aux confins de la municipalité, quelques éléments aux accents britanniques rappellent l’époque où les moulins de Savage Mills étaient le ressort d’une petite économie locale. Avec l’église anglicane St. Peter et son cimetière, puis quelques belles maisons de ferme dans les alentours, ce coin de la Haute-Yamaska reste l’un des plus agréables à découvrir.

 

Patrimoine bâti de Saint-Joachim-de-Shefford

Pour atteindre la carte:map-pin-red

 

Guide du patrimoine bâti de la MRC de La Haute-Yamaska, Mario Gendron, Chantal Lefebvre, Johanne Rochon, Cecilia Capocchi, Granby, Société d’histoire de la Haute-Yamaska, 2015

Bienvenue à la Société d’histoire de la Haute-Yamaska.

N'hésitez pas à nous transmettre vos commentaires et restez à jour en vous abonnant au flux RSS. RSS feed.

Notre page Facebook

S'abonner à l'infolettre

Catégories