Saint-Alphonse-de-Granby

Saint-Alphonse-de-Granby

 

Première occupation permanente : 1840
Population 2014 : 3 114

 

À l’écart des grands centres urbains et favorisée par la qualité de ses sols, tout semble destiner Saint-Alphonse à l’agriculture. Aussi, à l’instar de celui de Sainte-Cécile-de-Milton, son patrimoine se démarque-t-il par son caractère à la fois rural et canadien-français, ce dont témoigne un vieux magasin général, une église qui date de 1873 et quelques belles maisons de ferme. Parmi les familles qui ont le plus contribué au développement de l’agriculture dans Saint-Alphonse, et dont les traces patrimoniales sont toujours visibles, les Desroches et les Choinière se démarquent, entre autres parce qu’elles ont été impliquées dans la fondation de l’Union des cultivateurs catholiques (UCC) et dans la Coopérative agricole du canton de Granby (Agropur). Par ailleurs, Clément Choinière, petit-fils de pionniers et commerçant d’animaux prospère, a été plus de quarante ans à la mairie de Saint-Alphonse.

Patrimoine bâti de Saint-Alphonse-de-Granby

Pour atteindre la carte:map-pin-red

 

Guide du patrimoine bâti de la MRC de La Haute-Yamaska, Mario Gendron, Chantal Lefebvre, Johanne Rochon, Cecilia Capocchi, Granby, Société d’histoire de la Haute-Yamaska, 2015

Bienvenue à la Société d’histoire de la Haute-Yamaska.

N'hésitez pas à nous transmettre vos commentaires et restez à jour en vous abonnant au flux RSS. RSS feed.

Notre page Facebook

S'abonner à l'infolettre

Catégories