Fonds Musée des beaux-arts de Granby

P120

Fonds Musée des beaux-arts de Granby.

– 1950-1965. – 0,25 m de documents textuels.

Histoire administrative :

Musée des Arts de Granby

Vernissage des œuvres des peintres canadiens du Groupe des 7. Derrière Mme Elizabeth Lubecki, présidente du Musée des beaux-arts de Granby (au centre), on peut apercevoir une peinture de Franklin Carmichael intitulée La rivière Outaouais près de Mattawa. La Voix de l’Est, 1er novembre 1959. (Coll. SHHY)

«Le Musée des beaux-arts de Granby voit le jour en 1950 suite à une entente entre le maire de Granby, Horace Boivin, et la Galerie nationale du Canada qui désire s’implanter dans les régions (…). D’abord installé à l’hôtel de ville, le Musée déménage dans l’édifice des postes, nouvellement acquis par la municipalité et baptisé Maison des arts. La salle d’exposition se situe au rez-de-chaussée de l’édifice (…) Le Musée, qui tient plus de 90 expositions au cours de ses douze années d’existence, présente entre autres des aquarelles, des gouaches, des céramiques, des photographies, des sérigraphies, des pièces d’orfèvrerie et de la tapisserie. L’art abstrait connaît moins de succès. Son exposition la plus appréciée du public demeure celle du Groupe des 7, tenue en 1958. Le Musée ferme ses portes en 1962, autant en raison du désintérêt de la population que de la lassitude des bénévoles».

(Mario Gendron et al., Histoire du Piémont-des-Appalaches, Québec, IQRC-INRS, 1999, p. 354)

Le Musée des beaux-arts de Granby, Marie-Christine Bonneau dans L’historien régional, volume 4 no 3, Été  2004, p. 3

Historique de la conservation :

Le docteur Jean-Paul Dumouchel a occupé le poste de chef du département de radiologie au Centre hospitalier de Granby de 1953 à 1990. Il a été le dernier président du Musée des beaux-arts de Granby.

Portée et contenu :

Le fonds traite de la vocation du Musée des beaux-arts de Granby dans la vie culturelle locale et régionale. On y trouve les documents de fondation de l’organisme, des inventaires des tableaux présentés lors des expositions, les communiqués de presse et les comptes rendus des expositions, des listes de membres, des rapports financiers et un dossier sur un éventuel festival du film d’art. La correspondance retrace les démarches faites auprès de la National Art Gallery, à Ottawa, de l’Office national du film, de l’éditeur Jean Chauvin, de différents collectionneurs privés et de Pierre-Horace Boivin, maire de Granby.

Source immédiate d’acquisition : Les documents ont été cédés par le docteur Dumouchel le 20 janvier 2000.

Bienvenue à la Société d’histoire de la Haute-Yamaska.

N'hésitez pas à nous transmettre vos commentaires et restez à jour en vous abonnant au flux RSS. RSS feed.

Notre page Facebook

S'abonner à l'infolettre

Catégories