Granby, au temps des bénédictions

par Cecilia Capocchi dans Expositions, Religion, Transport | 5 commentaires

Jusque dans les années 1960, Dieu accompagne le peuple catholique du Québec dans toutes les manifestations de la vie. Dans une société où la pratique religieuse est vue comme une obligation, rites et manifestations sacrés encadrent et rythment la vie des fidèles : baptêmes, mariages, sépultures, messes, vêpres, mois de Marie et autres célébrations. Quant à la bénédiction, elle permet à l’Église de rejoindre ses fidèles dans leur vie quotidienne. Car non seulement bénit-on les personnes en toute occasion, mais on invoque encore la grâce sanctifiante pour les objets d’usage courant. Ainsi, la bénédiction des automobiles, organisée par l’Association des voyageurs de commerce depuis 1928, rassemble à Granby entre 700 et 2 000 pratiquants chaque année. La bénédiction s’applique aussi aux autobus, aux bicyclettes et à toute nouvelle construction résidentielle, commerciale ou industrielle pour laquelle on cherche à obtenir la protection divine.

Le diaporama qui suit veut témoigner de l’omniprésence du rituel de la bénédiction, tel qu’on le pratiquait à une autre époque. Ces photographies ont été captées majoritairement par les photographes de La Voix de l’Est.

M. G.

Granby, au temps des bénédictions Bénédiction des autobus Verreault

Étiquettes : , ,

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

  1. Luc R. Bouchard

    Ave,
    Une belle rétrospective des annéees 1940 – 1950 – 1960 – 1970.
    J’ai reconnu plusieurs personnalités do monde religieux – affaires – politiques de Granby.
    Merci beaucoup pour ce retour dans le passé.
    Joyeux Noel et Bonne et Heureuse Année 2016
    SANTÉ AMOUR PAIX BONHEUR

    laissez vous mener par l’Esprit …
    ………….. Paul Galates 5: 16 ………..

  2. Daniel Beauregard

    Très révélateur d’une époque et du lien entre l’église et le pouvoir. Cette symbolique existe encore pour les bateaux, les motos, etc. Ce besoin d’être rassuré face à l’inconnu persiste avec moins d’importance mais reste entre autre à la messe.
    J’aimerais bien identifié le curé de la première photo et de la banque. Je crois qu’il s’agit du curé Gagné de l’église Notre-Dame devenu monseigneur par la suite.

  3. Mario Gendron

    Bonjour Daniel,

    Merci pour ton commentaire. En ce qui concerne ta question, il s’agit, en effet, du curé de la paroisse Notre-Dame, René Gagné.

  4. M.Campbell

    Sur la photo de la bénédiction de la Caisse pop, Le premier à gauche est Armand Russell, député de Shefford à Québec et le suivant est le curé Roland Frigon de Waterloo.

  5. Cecilia Capocchi

    Merci pour ces informations supplémentaires, monsieur Campbell. Nous en prenons bonne note.

Bienvenue à la Société d’histoire de la Haute-Yamaska.

N'hésitez pas à nous transmettre vos commentaires et restez à jour en vous abonnant au flux RSS. RSS feed.

Assemblée générale annuelle

Mardi 18 avril 2017, 19 h 30

Notre page Facebook

S'abonner à l'infolettre

Catégories