Femme

Les sœurs Miner à la guerre

par Mario Gendron dans Femme, Militaire | 6 commentaires

C’est dès le début de la guerre que les sœurs Nora et Elizabeth Miner manifestent leur intention de servir la cause des Alliés. Enrôlées dans le Service de transport de la Croix-Rouge à Montréal en 1940, elles reçoivent un rigoureux entraînement de conduite et d’entretien mécanique des véhicules lourds. En octobre 1941, leur savoir-faire est réclamé outre-mer par FANY (First Aid Nursing Yeomanry), le plus ancien corps féminin britannique, spécialisé à l’origine en soins infirmiers, mais qui s’occupe alors de transport et de télégraphie. En compagnie de quatre autres jeunes femmes, les sœurs Miner sont les premières Canadiennes à se…

Lire la suite

Vingt-cinq ans d’affirmation féminine à Granby (1940-1964)

par Mario Gendron dans Femme, Travail, Vote | Un commentaire

Entre l’obtention du droit de vote au provincial, en 1940, et l’adoption de la loi 16 qui reconnaît un statut juridique aux femmes mariées, en 1964, les femmes, sans qu’il n’y paraisse trop, sans fracas ni tumulte, vont affirmer leur présence dans beaucoup de domaines de la vie économique, sociale et culturelle. Acceptant de moins en moins la place qu’on aimerait leur voir tenir, plusieurs refuseront après la guerre de quitter le monde du travail pour retourner dans leurs foyers ; d’autres, plus minoritaires encore, se battront pour l’égalité politique et juridique ; quelques-unes oseront même bousculer les dogmes de l’orthodoxie…

Lire la suite

La femme la plus forte du monde

par Johanne Rochon dans Culture, Femme, Sport | 10 commentaires

Alors que le film Louis Cyr : l’homme le plus fort du monde nous ramène à une époque où les tours de force exerçaient une véritable fascination sur les gens, il est à propos de souligner le destin exceptionnel de l’équivalent féminin du héros national, Marie-Louise Sirois-Cloutier, « La femme la plus forte du monde », dont on trouve la sépulture au cimetière catholique de Roxton Pond. Marie-Louise Sirois est née en 1867 à La Pocatière, mais elle quitte l’endroit à douze ans lorsque sa famille, comme tant d’autres au Québec, émigre en Nouvelle-Angleterre.  C’est là qu’elle rencontre et épouse Henri Cloutier, de…

Lire la suite

Révolution tranquille et révolution communautaire à Granby

par Johanne Rochon dans Association, Communautaire, Femme | Un commentaire

Au cours de la Révolution tranquille, avec la prise en charge par l’État du système de santé et de l’ensemble des services sociaux essentiels, qu’on regroupe au sein du ministère des Affaires sociales en 1970, c’est tout le domaine des œuvres de bienfaisance et de la philanthropie qui doit se réorganiser. La générosité et le bénévolat gardent cependant toute leur pertinence, puisque les mesures de protection étatique établies au cours de cette période de changement sont loin d’endiguer la pauvreté et la détresse sociale. Par ailleurs, de nouvelles réalités, comme la transformation de la condition féminine et le vieillissement de…

Lire la suite

Bienvenue à la Société d’histoire de la Haute-Yamaska.

N'hésitez pas à nous transmettre vos commentaires et restez à jour en vous abonnant au flux RSS. RSS feed.

Notre page Facebook

S'abonner à l'infolettre

Catégories